“Le corbeau, honteux et confus, jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.”

Oui, il y a deux ans quand j’ai quitté la direction, je criais haut et fort “Je n’en veux plus ! Je craque ! J’en ai marre !” Bref, j’étais usée. 1 année de ZIL plus tard, j’entends encore mon mari me dire “Je savais bien que ça allait te manquer et que tu redemanderais une direction…” L’année fut extrêmement belle avec une direction en maternelle avec décharge et des PS-MS, PS que je rêvais toujours d’obtenir… et des collègues et une ATSEM en or. Puis finalement, me voici repartie et cette fois-ci, je pose mes valises dans…. une autre école maternelle… avec la direction… avec décharge… avec une classe de PS… juste à côté de chez moi…

Il faut parfois tout couper pour tout reconnecter. Et je n’ai aucun regret.

Bon, comme je me le suis dit en regardant mon coffre de voiture hier : “la prochaine, j’y reste au moins 15 ans…”

Fin année

Les sièges étaient rabattus, oui… Pffff… Nous, les instits, qu’est-ce qu’on accumule !